Programme 2011

Télécharger :

# 8 Festival « Son MiRé, Journées Haut-Parlantes » 9, 10 et 11 septembre 2011 à Fabrezan !

Qu'est-ce que la musique ?
Du son ?
Du sens ?
Réponse là-haut peut-être,
sur la colline, à la chapelle,
de 18h à minuit, les 9, 10 et 11 septembre 2011

"Je vois la musique
comme un océan énorme.
Nous, nous nous tenons encore sur le rivage,
perdus devant son immensité,
devant cette masse liquide et transparente,
sans nous rendre compte
que nous nous tenons face au berceau de la vie,
face à une matrice universelle d'où tout a jailli :
les sons du monde, la langue, les savoirs, la culture,
le ballet fécond des Muses."
 
Michel Serres, Musique, Éditions Le Pommier, 2011.
Manifestival, 2011.

Résidence d'écriture

Le festival accueille cette année pour la première fois un écrivain en résidence : Francis Pornon. Cette résidence d'écriture débutera à l'ouverture du festival, vendredi 9 septembre et durera trois mois. Durant cette période, des ateliers et rencontres autour de l'auteur seront organisés en partenariat avec la Bibliothèque Départementale de l'Aude et la Médiathèque de Fabrezan.

Avec le soutien du Centre National du Livre et le partenariat de Cépages d'Encres


Crédit Photo NicolasRincon ©

 

Les mots du sentier

Cépages d'Encres inaugure cette année sur le Sentier Son MiRé, les premiers panneaux  de phrases d'auteurs invités au Festival depuis ses débuts, fabriqués par le chantier d'insertion dirigé par Sylvie Baulu du Pays Touristique Corbières Minervois.

Exposition

Jean-Jacques Béguin - www.beguin.ch
"Le Regard Éloigné" accueille cette année Jean-Jacques Béguin.
Ses photos viendront s'ajouter à celles d'Anne Montaut, Éric Sinatora, David Samblanet, Francis Porras, Claudine Capdeville qui seront toutes exposées dans les rues de Fabrezan du 5 au 12 septembre 2011.

 

 

Miam !

Crêpes et galettes de Coraline, pinède de la chapelle, ouvert de 17H30 à minuit

Vendredi 9 Septembre

18h - Balade aromatique

Avec Michel Pailhez, découverte des plantes médicinales, aromatiques et comestibles de la garrigue

21h - Sorrom Borrom

Lo saunei deu gave de Joan Francés Tisnèr
Le rêve du gave, sur un poème de S. Javaloyès.
Spectacle mêlant chant, poèmes et musique électroacoustique.
Avec Isabelle Loubère récitante,
Francés Dumeaux et Domenja Lekuona diffusions
et Joan Francés Tisnèr chant.

21h - Cartes postales 2009

Film d'André Pascal Gaultier, en sa présence
Proposé par Phot'œil, Cartes Postales 2009 se veut un ovni, un objet visuel non identifié. Des nouvelles du monde. Pour l’année 2009, dix histoires de lieux, de temps, de poètes et de poissons.

23h - "L'échaffourée" joue Alain Bashung

Trio électro-acoustique et poético-insolite.
Interprétation originale quoique respectueuse du répertoire d'Alain Bashung.
Bertrand Sombsthay : guitares acoustiques folk et flamenca, clarinette
Éric Pastor : guitare électrique, human beat box, divers effets et magnétophone
Bernard Roques : chant et harmonica
En revisitant les chansons de Bashung, ils suivent finalement sa démarche
que l’on avait pu apprécier notamment dans son interprétation des Mots Bleus de Christophe ,
tout en affirmant une double passion : celle de la poésie et de l’improvisation.


 

Samedi 10 Septembre

18h - Balade au son du halo

Avec Axildrum, joueur de Halo
Cet instrument de la famille des  handpan a été créé aux Etats-Unis il y a moins de 5 ans.  Constitué d’un alliage complexe de métaux il permet de développer des sonorités à la croisée de la harpe et du balafon tout en combinant aspects percussifs et constructions mélodiques dans une sensibilité ici asiatique guidée par une gamme pentatonique. Physiquement, le Halo est composé de deux hémisphères en métal : le côté DING et le côté GU. Le côté DING se compose de 7 champs de tonalité circulaires (les facettes) et du  DING central (dôme au son de basse). Du côté GU, le coté que l’on pose sur les cuisses,  il y a un trou de la taille d'une main pour la résonance. Il est possible de jouer sur cette face afin d’obtenir la sonorité d’un udu.

 

21h - Kabuki-kabuku

Conception, chorégraphie, danse : Aya Sekoguchi
Création sonore : André Dion / Création vidéo : Tristan Alexandre
Le terme kabuki est dérivé d’un verbe kabuku désignant un comportement extravagant, provocateur. Alors que le kabuki, le théâtre dansé japonais, était une contestation, un bouleversement du nô, il s’est petit à petit institutionnalisé jusqu’à devenir la norme officielle. Ce spectacle envisage un retour aux sources, une critique et une refondation du kabuki : c’est-à-dire un kabuki du kabuki, "kabuki-kabuku".

 

22h - Poésie vidéo musique

PAROLES EN STOCK !
Avec Laurence Vielle, poète, Vincent Granger, clarinettiste et Jean-Michel Agius, danseur et vidéaste.
« J’aime allier sur le plateau toutes sortes d’écritures : l’image, la danse, les mots, la musique.
J’aime créer avec des gens que je retrouve sur mon chemin. (...) Et puis j’écris. Et j’aime dire ces mots-là. (...) Ce sont mes tambours. Je tente d’y accorder mon coeur. (...) En coupant mes oranges ce matin, le monde s’est ouvert en deux, dans un nouveau sens.»
Laurence Vielle

23h - Pièce radiophonique

TRAMUNTANA CAMP DE RIVESALTES
Pièce radiophonique d'Étienne Noiseau (2011 - 4'58)
Pièce dont le personnage principal est la Tramontane, un personnage qui souffle sur l'Histoire, qui la fait et la défait.

AU BEAU MILIEU DE LA NUIT
Pièce radiophonique d'Etienne Noiseau (2008 - 24'32).
« Avant de la quitter, parler de la ville sonore, encore, et de comment on s'en débrouille. Des amis ont posément répondu présent. Ils racontent leur écoute, le rapport qu'ils entretiennent avec leur milieu immédiat.
(...) Cette pièce est une tentative de travailler la question de l’environnement sonore urbain. (...) Avec cette difficulté de parler de son avec du son : le risque est de ne plus savoir quoi écouter !

Dimanche 11 Septembre 

18h - Balade en poésie

"Par-delà les montagnes" Francis Pornon
« Mais, un accent qui perdure,
C'est un soleil persistant.
Une mine d'or qui lutte
Est un coeur qui bat toujours.
Une poésie qui fuse
Est semence dans le temps,
Éjaculation pure. »

L’écrivain inaugure sa résidence à Fabrezan
lecture de poèmes aux champs et dans le vent
(extraits du recueil : Par-delà le Grand Fleuve).

21h - "Pour dévorer vos Èves enguirlandées"

poèmes de Ahmed Bouanani 
dits par Jean-Paul Cathala,  oud : Abdelatef Bouzbiba
« Combien faut-il d'étoiles pour faire un homme ?
Combien d'avenirs imaginer combien de cimetières de pelotons de silences ?
Notre jeunesse cambriolée applaudit d'une seule main.
Je voudrais qu'il m'arrive un jour de voler très haut débarrassé de moi-même. (...)
Vois-tu nous avons d'abord bâti dans du sable, le vent a emporté le sable.
Puis, nous avons bâti dans du roc, la foudre a brisé le roc.
Il faut qu'on pense sérieusement à bâtir dans l'homme. » 

Ahmed Bouanani, «Les persiennes», éditions Stouky, 1980

 

22h - Improvisation

Bernat Combi Certains l’appellent le « chamane du Limousin », d’autres le prennent simplement pour un fou. Sauvage, Bernat Combi l’est certainement. Il puise force et sensibilité dans sa langue maternelle, l’occitan, qu'il donne à sentir de l'intérieur au fil d'une traduction poétique qui appelle au songe.

 

23h - « Fantaisie »

Tristan Alexandre vidéo et sons expérimentaux
Installation vidéo-sonore articulée sur une composition hybride entre images filmées, peinture et électroacoustique.
Une forme composite qui permet de déroger aux cadres de composition strictes, invitant des images à venir faire sens par le symbolisme et la poésie plastique.
 

OÙ ?
Le village de Fabrezan est dans l’Aude, à 5 km de Lézignan/Corbières
par le RN 113, accessible par la sortie A61 n°25 et par le train, gare de Lézignan/Corbières.

Les lieux du Festival :
Le cloître de la Chapelle Notre-Dame de Fabrezan (suivre les fléchages depuis le village)
Sentier Son MiRé, derrière la chapelle
Pinède, devant la chapelle
Les rues du village

COMBIEN ?
Une journée 5 €
Forfait 3 jours 10 €

Les partennaires :

  • Le Centre National des Lettres
  • La Direction Régionale des Affaires Culturelles musique et livre
  • La Région Languedoc Roussillon
  • Le Département de l'Aude
  • La Communauté de communes de la région Lézignanaise
  • La Commune de Fabrezan

 

Festival Son Miré
7, 8 et 9 Septembre 2018

Musique, danse, théâtre, poésie, vidéo, cinéma, photo, ateliers, ...

Village de Fabrezan dans l’Aude, à 5 km de Lézignan-Corbières.
En savoir plus ...

Informations :

Informations concernant l'association et ses adhérents

 

Texte à méditer :

Le défaut des Européens est de philosopher sur les origines d'après ce qui se passe chez eux

J.J.Rousseau, écrivain