Manifestival - Festival 2005

Dans l'espace (grand silence...) Pas d'air.
Pas de son (silence...). Plus on s'approche de cette boule bleue
plus la vibration se répand (psschit...).Toute matière en mouvement fait entendre son cri
d'énergie (couinnement de ferraille).
Partout, le son.
L'homme rajoute le sens : la parole nait (choeur de voyelles).
L'écrit la propage, puis,
à Fabrezan,
en une fin de siècle très romantique,
un haut-parleur
la diffuse (s'ajoutent les consonnes...).
Radio,
télévision, téléphone, portable,
meeting, concert mégalomaniaque ! (Les voix s'amplifient)
La rûche s'amplifie ! Plus de bouches que d'oreilles !
On s'entend plus ! Surproduction ! Vive le son et le vin naturels !
Farem tot pétar ? (Soudain, grand silence...)
Réponse, peut-être, au Festival du Son miRé,
pour 3 journées haut-parlantes,
les 2, 3 et 4 septembre 2005,
à la chapelle de Fabrezan, au calme. (Au loin un son inconnu se fait entendre...)

André Dion, juillet 05 "Manifestival ".

Festival Son Miré
7, 8 et 9 Septembre 2018

Musique, danse, théâtre, poésie, vidéo, cinéma, photo, ateliers, ...

Village de Fabrezan dans l’Aude, à 5 km de Lézignan-Corbières.
En savoir plus ...

Informations :

Informations concernant l'association et ses adhérents

 

Texte à méditer :

Pas le mot lui-même, mais l'univers qu'évoquait le timbre de ta voix.

Nâzim Hikmet, poète