Programmation

 

♭13 Festival débranché des journées Haut-Parlantes
Fabrezan - 2, 3 et 4 Septembre 2016

 

Vendredi 2

18h - La Petite Fille aux allumettes (Andersen) et La mère-grand (recueilli par A.Millien)

15’ et 12’ / à partir de 8 ans
Deux contes audio-visuels / Salle des fêtes

DEUX CONTES en mouvement avec vidéo, voix, accordéon & autres sons

La compagnie F&F accompagnée du musicien Laurent Cavalié plongent dans l’univers initiatique des contes. Ils en proposent une adaptation musicale et visuelle à la fois sensible et délirante. Le dispositif a la simplicité d’une scène foraine : un écran en toile de fond, une conteuse, un accordéoniste et le son spatialisé créent un monde profond de sensations d’où jaillissent ces histoires venues du fond des âges. Drôles, tristes ou tendres, les contes sont le reflet de notre condition humaine et nous donnent des clés pour avancer dans la nuit. Voix : Fabienne Gay - Vidéo: Franck Cantereau - Musique: Laurent Cavalié (le conte de la mère grand) / Extraits de l’opéra de Helmut Lachenmann (La Petite Fille aux allumettes). www.f-and-f.fr

21h - Carte Blanche à François Thuillier

30’ / tout public
Concert /
Salle des fêtes

François THUILLIER fait partie de la nouvelle génération de tubistes qui, associant leurs connaissances à un esprit curieux et inventif, ont à leur disposition un éventail très large de possibilités... Il s’est produit dans le monde entier avec S. ADAM, R. ANDERSON, Ars Nova, C. BARTHELEMY, P.BOULEZ, L.BOWIE, M. LEGRAND, D.LOOKWOOD, B. LUBAT, JM. MACHADO, M. MARRE, J.M.PADOVANI, Michel PORTAL, L.SCLAVIS, l’Orchestre de Paris, l’Opéra de Lyon, l’Orchestre de Radio France...

21h30 - Expositions

30’ / Tout public
Installations - Salle des fêtes

«Photosphère» compositions lumineuse et sonore de Charlotte Beaufort et Mark Lockett, à expérimenter dans l’espace et le temps.
«Carte Blanche» à Tristan Alexandre, commissaire de l’exposition.

22h - Burn-Out d’Alexandra Badea avec Mavikana Badinga, l’évaluée & Julien Graux, l’évaluateur

75’ / Public adulte
Théâtre Sonore / Scène extérieure (derrière salle polyvalente)

«Burn-out» c’est l’histoire d’un homme et d’une femme... Ou plutôt d’un travailleur et d’une travailleuse. Parce que leurs obsessions d’excellence les déshumanisent, parce qu’ils annihilent toute possibilité de plaisir, de désir, parce qu’ils suivent cette voie de la réussite professionnelle, cette voix intérieure qui les saoule, ils sont addictes à la reconnaissance du supérieur. Alexandra Badea pousse le système jusqu’au bout du ridicule dans un rythme effréné. Et si cet homme, cette femme, c’était un peu nous aussi? Compagnie Yaena et cie les gOsses en mutualisation

23h15 - Berlin, symphonie d’une grande ville. Sur ce film muet, musique acousmatique

60’ / à partir de 10 ans
Cinéma-concert / Scène extérieure (derrière salle polyvalente)

«Oeuvre d’art» de l’histoire du cinéma : la puissance de sa séduction repose sur l’effet de réel, en nous plongeant dans un lieu et une époque irrémédiablement disparus. La musique acousmatique amplifie cet effet, c’est désormais une «Oeuvre d’art total».

Samedi 3

18h - Le Roi Immobile

35’ / à partir de 5 ans
Conte audio-visuel / Salle des fêtes

Il était une fois ... Parce que les histoires débutent souvent comme ça ...
Un roi qui avait décidé de rester assis sur son trône jour et nuit de peur de perdre sa place. Un conte, une marionnette, cinq haut-parleurs, un vidéo projecteur, une tente, c’est tout un dispositif scénique complet et autonome qui permet d’offrir a 50 spectateurs un spectacle dans des conditions optimales. Quand la technologie se met au service de notre imagination pour le plaisir de tous. (En cas d’affluence, une deuxième séance est prévue en suivant). Conception Henri Demilecamps aidé par Beatrice Barnole. Création vidéo Franck Cantereau. Création marionnette Catherine Brocard. Régie son et lumière Sébastien Riquelme.
Compagnie Dezoreilles Carcassonne.

21h - Carte Blanche au Quatuor Gi !

60’ / Tout public
Concert / Salle des fêtes

Passionné par la musique des XX e et XXI e s., Le Quatuor Gi ! interprétera des œuvres de Ligeti, Rihm et Weinberg, des compositeurs de caractère qui ont su marier à l’héritage des anciens la modernité de leur temps tout en explorant - chacun avec son propre lyrisme - les riches possibilités sonores offertes par le quatuor à cordes.

22h - Expositions

30’ / Tout public
Installations - Salle des fêtes

«Photosphère» compositions lumineuse et sonore de Charlotte Beaufort et Mark Lockett, à expérimenter dans l’espace et le temps.
«Carte Blanche» à Tristan Alexandre, commissaire de l’exposition.

 

22h30 - Geist bist du da ? Sur le film muet «La grève» d’Eisenstein

 

40’ / Tout public
Cinéma-concert / Scène extérieure (derrière salle polyvalente)

GEIST BIST DU DA ? aime le petit bruit de la lime qui du fond de l’atelier perce le brouhaha, les Choeurs de l’Armée Rouge la nuit, le vent, les films d’Eisenstein sans héros dont le personnage principal est le peuple, les gramophones qui nous crachent leur vrai son, les comptines lancinantes, la rythmique grondante des laminoirs, l’humanité de l’imperfection, l’image du passé, les voix paysannes dans les champs lourds et gras de la vallée du Dniestr, la rage, les oiseaux tristes, la mécanoacoustique, le yodel, la parole froide du métal et la vivante frénésie du cinéma muet ........... mais GEIST BIST DU DA ? n’aime pas, mais alors pas du tout, le silence stérile ......
Création collective Fred, Flo, Jason et Krine.

Dimanche 4

18h - Sieste acoustique de Vincent Lengaigne Xanadu et Tsitsith de Patrick Roudier La force des anges de Paul Bodelle Las aguas abismales de Maria-Cristina Kasem

60’ / Tout public
Concert acousmatique / Scène extérieure (derrière salle polyvalente)

La musique acousmatique est l’art du sonore. Elle offre un échange humain vibrant, jouant de notre seule mémoire auditive. Ce moment étrange où le public écoute sans rien avoir à voir, est une sorte de partage collectif d’un genre nouveau, initiatique.

 

21h - 666 A six heures avec six sexes dans six sacs

 

30’ / Public adulte
Théâtre sonore / Salle des fêtes

«Partir du réel, tourner autour, raconter à l’envers ; dire, tenter de dire les choses qui sont derrière les choses, chercher la pulsation, poésie énervée, malpolie, libérée de toute comptabilité, sortir nos histoires des mous ordinaires. Avancer, tomber en avant, recommencer, rire aussi...».
Auteur François Chaffin, comédienne Izabela Romanic Kristensen et musique Marie-Marie Blondiot

22h - Not Found Yet

26’ / Public adulte
Concert-événement / Salle des fêtes

«Une jeune femme navigue dans le flux d’une réalité donnée qui ne lui correspond pas. Son intériorité semble confuse. Une enfant, un kazoo, la musique, sont autant de possibles que de prétextes à ressentir la vie et transcender le réel».
Les thématiques de sa démarche artistique personnelle (le rêve, la relation image/son) se retrouvent ici pour explorer les dimensions sensibles et sensitives du corps dans son environnement, dans une certaine perception de la réalité. Court-métrage de fiction expérimentale écrit, réalisé et produit par Marie-Lys Polchlopek en 2015

2, 3 et 4 Septembre

La Cabine Défile Défoule

De 16h45 à 18h / Tout public
Animation de rue / Pl. de la Liberté

Vivez une expérience ENTRESONORE de trois minutes par personne. Tout ce qui se passe à l’intérieur de la cabine, reste à l’intérieur de la cabine. Autant que faire se peut. Haun !»
Compagnie La Bande Passante

Le LOVE-IN

De 16h45 à 18h / Tout public
Théâtre sonore / Pl. de la Liberté

Une boîte photo sera installée toute la semaine sur la place de la Liberté, elle sera habillée de photos, et elle recevra, à l’intérieur, tous les après-midi de 16h45 à 18h, un spectacle de 20’, en boucle, de théâtre sonore «LOVE-IN».
Compagnie Léla

De jour comme de nuit

En deux temps : ouvert de 14h à 19h ( de jour ) et de 21h30 à 24h ( de nuit ) / Tout public
Exposition Art-plastique / Musée Charles Cros 1er étage de la Mairie / Vernissage vendredi 2 sept à 14h

«Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle», nous dit Confucius.
Mais alors, qu’est ce que la lumière ?
Un phénomène physique ? Une pensée ? Une grandeur d’âme ?
Un transport d’énergie ? Une conscience ?
Sans doute quelque chose dont nous ne pouvons nous passer. Là où il y a lumière il y a couleur.
Là où il y a lumière il y a espoir. Comme un symbole, une métaphore de la connaissance, la Lumière renvoie à notre sens la vision, et aussi à notre interprétation des choses.
L’exposition «De jour comme de nuit» rassemble sept artistes, sept interprétations, qui animeront l’espace offert par le Musée.
Artistes exposants : Artistes exposants : Tristan Alexandre, plasticien ; Aurélia Zahedi, plasticienne ; Héloïse Zahedi, artiste lyrique ; Eric Marque, photographe ; Charlotte Beaufort et Mark Lockett, installation et composition lumineuse et sonore ; Sébastien Riquelme, installation audio-visuelle «Entre terre et ciel».

 

 

Festival Son Miré
2, 3, et 4 Septembre 2016

Musique, danse, théâtre, poésie, vidéo, cinéma, photo, installation, ...

Village de Fabrezan dans l’Aude, à 5 km de Lézignan-Corbières.
En savoir plus ...

Informations :

Informations concernant l'association et ses adhérents

 

Texte à méditer :

Pour que le désir s'entende, il faut être trois : celui qui parle, celui à qui l'on parle et l'Autre, l'inconscient...

J.Lacan, psychanalyste